• La réponse chauffage électrique, pour l'habitat, le tertiaire et l'industrie
  • Lun - Ven : 8h - 17h
  • 675 Rue Louis Breguet, 62100 Calais
  • +33 (0)3 21 97 31 77

Foire aux questions sur le chauffage électrique

Chauffe-eau thermodynamiques

Oui, Tanéo est capable d'utiliser les calories contenues dans l'air jusqu'à une température de - 5°C

Non, seulement 39 Décibels à 1 mètre

L'installation du chauffe eau Tanéo n'est pas différente d'un chauffe eau classique.

Il suffit d’une arrivée d’eau chaude et d’un branchement électrique.

Oui, vous pouvez bénéficier d'un crédit d'impôts sous certaines conditions.

Câbles chauffant

Au delà de la garantie commerciale assurée par Tresco, le produit Cablossol est conçu pour une utilisation minimum de 30 ans.

Des sociétés spécialisées dans la maintenance d'installation électrique localiseront la panne à l'aide d'une caméra thermique.

Oui, même dans les pièces humides. Les seules zones à éviter sont :

Les meubles fixes de cuisines, les bacs de douche, les baignoires, les cheminées, les placards …

Il faut prévoir 11 à 12 cm avec le revêtement de sol (carrelage, parquet collé ...)

Tous les revêtements sont autorisés : carrelage, pierre, parquet collé, pour les tapis il faut s'assurer qu'ils soient tissés et laisseront ainsi passer la chaleur.

Pour les autres revêtements, s’assurer que la résistance thermique soit inférieure à 0,15 m² K/W.

Oui, l'isolant doit avoir une résistance thermique de 2m² K/W et une compressibilité de I4 ou I5.

L’isolant doit avoir une certification ACERMI.

Programmation / Régulation

Coût du chauffage électrique

Une isolation thermique faible entraînera inévitablement des factures de chauffage substantielles (quelque soit le mode de chauffage).

C’est pourquoi le secteur du bâtiment a été incité à utiliser des matériaux isolants plus performants. L’isolation s’est ainsi imposée dans la bâtiment comme un critère incontournable de qualité environnementale, pour des constructions neuves ou récences.

Dès lors que les logements sont correctement isolés (selon la réglementation thermique en vigueur), les factures finales, si l'on tient compte des coûts de maintenance, sont très voisines de celles des logements chauffés aux autres énergies.

Le prix du kWh en électricité est certes plus cher que celui du gaz et du fioul domestique mais les dispositifs de chauffage électriques sont bien plus performants en terme de rendement ; ils consomment une fois et demi à deux fois moins d’énergie pour obtenir un confort identique à celui procuré par les systèmes de chauffage central.

Confort du chauffage électrique

Les premiers convecteurs avaient tendance, de par leur conception (résistance à fil d'air vertical), à modifier la répartition hygrométrique (taux d'humidité dans l'air), d'où parfois une sensation de dessèchement.

Les appareils actuels ne présentent plus ce type de désagrément car ils sont équipés de résistances blindées munies d’un diffuseur de chaleur et de sorties d’air frontales.

Les thermostats électroniques intégrés aux appareils d'aujourd'hui assurent un confort constant en toute circonstance (0,5°C maximum de variation de T° dans la pièce pour un appareil à la marque NF catégorie C)

Sèche-serviettes

Oui, les sèche-serviettes servent effectivement de radiateurs.

Régulation Plancher Chauffant